Je teste la méditation

Je suis insomniaque. Depuis mes seize/dix-sept ans, il m’est impossible de m’endormir avant deux ou trois heures du matin, voire impossible de m’endormir tout court. Ce qui, avec un emploi du temps me faisant commencer les cours ou le boulot à huit heures du matin, s’avère être un sérieux problème. Il m’arrive donc régulièrement de ne pas dormir deux nuits d’affilés et je retrouve un rythme de sommeil plutôt normal par la suite… Pendant deux jours. Et avant de céder aux médicaments, j’ai décidé de redonner une chance à la méditation.

J’ai « découvert » la méditation en 2017. Je place le mot entre guillemets parce que je savais bien avant cette date ce qu’était la méditation… Et plus ou moins en quoi cela consistait. Mais disons qu’avant, je ne considérais pas forcément en avoir besoin et j’avais pas mal de préjugés à ce sujet. « C’est pour les vieux » ou « ça ne marche pas » étaient mes arguments favoris lorsque je me plaignais de mes insomnies et qu’on me conseillait la méditation. Finalement, en 2017, je découvre Headspace grâce aux pubs constantes de cette application sur YouTube. Mon niveau de motivation étant assez bas, j’ai rapidement laissé tomber et j’ai cessé de penser à la méditation tout court. Jusqu’à aujourd’hui.

Suite à mes recherches de stages pour cet été, j’ai trouvé Namatata. Et il me serait impossible de commencer un stage dans une start-up de méditation sans avoir préalablement testé l’application, de manière sérieuse. Alors… C’est ce que j’ai fait. Pour tout vous dire, j’ai voulu tester quasiment l’intégralité de l’application, prenant des notes à la fin de chaque exercice sur mon ressenti avant, pendant et après les sessions, avant de finir par faire une sorte de conclusion sur ce que j’en ai pensé. Bon finalement, je n’ai pas pu (évidemment) faire cela d’un coup, mais j’ai quand même testé pas mal d’exercices. Et j’ai pensé qu’il serait intéressant de partagez cela avec vous. Qui sait, peut-être que je parviendrais à en convertir certain ?


« Pure 1 », le programme pour découvrir les bases de la méditation en sept séances.

Il y a, en tout, cinq programmes « Pure », comprenant tous sept séances différentes. La narration m’a rappelée celle des audio-books, ce qui n’est pas pour me déplaire (je devrais d’ailleurs en lire plus). La voix est calme, posée et accompagne assez bien les exercices (et contrairement à ce que j’ai pu lire, le fait de ne pas avoir de voix féminine n’est pas un problème pour moi).

Avant la séance, j’étais un petit peu nerveuse à l’idée de replonger dans de la méditation, ne sachant pas vraiment quoi attendre (même si les retours sur l’application sont globalement très positifs, elle a quand même été élue meilleure application de méditation en 2020 !). Je me suis tout de même lancée en essayant d’être la plus sérieuse possible afin d’avoir une vraie expérience et pouvoir vraiment voir des différences « avant/après ».

Les séances sont du « pas-à-pas », ce qui permet de bien comprendre toutes les étapes sans interruption (pas besoin de regarder son écran tout le temps pour voir la prochaine image ou le prochain exercice). Il y a également des petites anecdotes qui rendent le contenu vivant et interactif, je n’ai a aucun moment eu l’impression que l’on me récite un texte comme un robot. Au contraire, je me sentais presque accompagnée, comme dans une session de groupe.

Suite à cette première session, je me sentais plutôt curieuse d’en apprendre plus sur la méditation et globalement ravie d’avoir testé (et réussi à finir la première session sérieusement !). Rien qu’en sept séances, j’ai probablement appris plus de chose sur la méditation qu’en vingt-et-un ans de vie (ce qui est dit probablement plus sur mes expériences dans la matière que sur cette application, cela dit).

Il faut le noter, le design est vraiment épuré, simple et efficace (ce qui, pour une application de méditation, est assez important). Et le petit singe est adorable !

Comme vous pouvez le constater avec les images des différentes catégories, il y a beaucoup de contenu sur l’application est je n’ai pas eu le temps de TOUT tester avant d’écrire cet article. Il me faudrait probablement un mois, voire même peut-être deux, pour vraiment tout faire. Mais si cela vous intéresse, je pourrais faire un article bilan après un mois d’utilisation et vous décrire tout ce que j’ai pu tester.

Donc, après les sept premières séances, je suis allée chercher ce qui m’intriguait le plus (en dehors de la section « sommeil », bien sûr) : les Contes. Après tout, en temps qu’auteure, ces petits contes méditatifs m’intriguaient énormément. Ils sont assez courts, allant de 45 secondes (pour le plus courts) à environ cinq minutes, donc il est assez facile de tous les faire en une seule séance.

Avant de commencer à les écouter, j’étais toujours dans ma curiosité première suite à la séance « Pure 1 » et je l’avoue, un poil stressée aussi parce que c’est dans cet onglet que se trouve le contenu sur lequel se porterait donc mon stage. J’avais un peu peur que cela ne me corresponde pas, que je ne sois pas emballée par l’idée ou par le contenu déjà présent… Mais je me suis ensuite souvenue que j’étais parfaitement capable de m’adapter et d’apprendre de nouvelles formes d’écriture et j’ai appuyé sur « Play ». Et dès le premier conte, j’ai été conquise ! Moi qui adore les écrits avec une belle morale et qui pousse à la réflexion sur les relations humaines, il faut dire que le conte « Regard » est assez adapté et 100% dans ce thème.

Le conte des deux loups est tout aussi philosophico-méditatif, si je puis dire. Il fait réfléchir sur la vie et notre façon de percevoir les autres et le monde autour de nous. Tous les contes nous apprennent une sorte de moral, un peu à la Jean de la Fontaine, mais ce sont des morales toujours positives et parfois même assez amusante, dans un format court qui peut être écouté un peu partout et par tous. De mon côté, je m’emploie de plus en plus à essayer de voir la vie du côté positif, de nourrir mon loup lumineux. Et j’essaye également de diffuser cette idée à mes proches et mes amis, ou comme je le dis « repeindre leur noirceur avec mes petites couleurs » ! Et je trouve ce conte à la fois touchant et pédagogique pour les enfants également.

A la fin de mon écoute, j’étais très pensive. Et un petit peu amusée par tous ces contes. Je ne m’attendais pas forcément à ce type d’histoires qui m’ont replongées pendant un court instant dans le passé, quand mes parents me lisaient des histoires pour m’endormir. J’ai fini cette catégorie apaisée et avec le sourire, prête à commencer une nouvelle journée remplie d’écriture (que ce soit pour le blog, mes romans ou mon mémoire). Et j’ai même pu échanger à ce sujet avec ma mère, qui est une spécialiste du développement personnel et pour qui la méditation est une sorte de style de vie. Donc quelque part, merci Namatata de m’avoir trouvé un nouveau point commun avec ma mère ?

Cette expérience m’a permis de réfléchir sur la méditation, sur le voile que nous posons sur nos vies et m’a également donné des idées pour, peut-être prochainement, de nouveaux contes… Encore faut-il que je commence à les écrire, maintenant ! Mais pour découvrir tout cela, il vous faudra télécharger l’application et tester par vous-même ! Je vous garantie que vous ne regretterez absolument pas, que vous preniez la version gratuite ou la version payante, il y en a pour tous les goûts. J’ai déjà prévu de me faire les séances « Gestion du Poids », « Emotions Positives » et « Estime de soi » dans le mois, je vous en ferais un petit débrief’ sur Instagram ou sur le blog en fonction de ce que j’ai à dire.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir la méditation, peut-être même directement « Namatata ». Si vous avez vous-même déjà testé la méditation, ou l’application, n’hésitez pas à partager votre propre expérience, je serais ravie d’échanger là-dessus !

2 réflexions sur “Je teste la méditation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s